kimono

Publié le par yuki-mini-punk

kimono

                                                                                   undefined
Le kimono (en japonais : 着物, de kiru et mono, littéralement « chose que l'on porte sur soi »). Il est portée essentiellement pour les grandes occasions.il est rectiligne, tombant jusqu'aux pieds ou chevilles. Sa particularité consiste dans ses manches très longues, pouvant aller jusqu'au sol pour les kimonos des jeunes femmes (furisode). Le kimono se porte toujours côté gauche sur côté droit : d'une part cela permettait de cacher une arme (tanto), d'autre part, les morts sont habillés en croisant dans le sens inverse . Il est tenu en place par une large ceinture nouée dans le dos, appelée obi.

kimono femme

Kurotomesode (黒留袖 ; くろとめそで) : kimono noir avec des motifs seulement en dessous de la taille. Le kurotomesode est le kimono le plus formel pour les femmes mariées

Furisode (振袖 ; ふりそで) : furisode se traduit littéralement par manches flottantes — en moyenne, les manches d'un furisode mesurent entre 100 et 110 centimètres de long. Le furisode est le kimono le plus formel pour les femmes célibataires (non mariées). 

Irotomesode (色留袖 ; いろとめそで) : ressemble au kurotomesode, mais en une couleur (non noir). Comme le kurotomesode, les motifs se trouvent seulement en dessous de la taille.

Houmongi (訪問着 ; ほうもんぎ) : se traduit littéralement « vêtement de visite ». ce sont souvent les amies de la mariée qui le porteront aux mariages. Un houmongi peut aussi servir aux sorties formelles,

Tsukesage (付け下げ ; つけさげ) : un tsukesage a des motifs plus modestes et qui sont moins continus que ceux des houmongi. Il peut être porté par les femmes mariées et célibataires. 

Iromuji (色無地 ; いろむじ) : kimono d'une seule couleur, porté pour le chanoyu, cérémonie du thé.

Komon (小紋 ; こもん) : petit motif. peut être porté en ville.

Edo komon
(江戸小紋 ; えどこもん) : un type de komon caractérisé par de minuscules points qui forment des motifs.

Yukata (ゆかた) : vêtement informel, sans doublure, portés en été, aux festivals, par femmes, hommes et enfants. Ils sont également portés aux onsen (bains chauds).

kimono homme

les principales différences entre les kimonos féminins et masculins sont les motifs et la couleur. Un kimono d'homme est sombre et, le plus souvent, d'une seule couleur. Les motifs, s'il y en a, sont subtils. Le kimono homme se différencie par l'attache des manches, les manches des hommes sont presque totalement reliées au reste du kimono et fermé , alors celles des femmes sont largement ouvertes et très détachées.


accessoires : 

Zōri
(草履) : Sandales couvertes de tissu, de cuir, ou de paille tissée.

Geta
(下駄) : Sandales de bois portées en été.sandale.jpg

Tabi (足袋) : Chaussettes qui montent jusqu'aux chevilles, avec le gros orteil séparé des autres.

Waraji (草鞋) : Sandales de paille tissée. Portés par les moines.

Haori (羽織) : Veste qui tombe aux hanches ou jusqu'aux genoux.

Hakama (袴) : Vêtement couvrant le bas du corps, très ample, porté traditionnellement par les hommes, les femmes le réservant à certaines cérémonies (ou, anciennement, aux voyages à cheval). Le hakama peut prendre deux formes : celui d'un pantalon  ou celui d'une jupe.

Haori-himo
 : Corde tissée qui ferme le haori. Les plus formels sont blancs. 

Obi (帯) : Sorte de ceinture large et très longue, en tissu. Les obi des hommes mesurent environ 8 cm en largeur, ceux des femmes font au moins 12 cm jusqu'à 30 cm de largeur, la moyenne 15 cm. Comme les kimono, les obis sont choisis pour la formalité d'un événement.

 

Publié dans thèmes

Commenter cet article